Close

S. LIMITEE DEWOITINE D.510 GC I:1 1940 CDT PALLIER CHANTILLY 1940 1/32

DORADW32005F

Produit neuf

21 produits

66,00 €

Ajouter à ma liste d'envies

Fiche technique

ProduitMaquettes
TypeAvions
UniversMilitaire
MatièrePlastique
Échelle1/32

En savoir plus

DORA WINGS 32005F - S. LIMITEE DEWOITINE D.510 GC I:1 1940 CDT PALLIER CHANTILLY 1940 1/32

COLLIMATEUR OPL 31 + TUBE PITOT INCLUS

EXCLUSIVITE COCKTAIL DISTRIBUTION II

LONGUEUR : 243MM - ENVERGURE : 380MM

Le Dewoitine D.510 est la version finale du D500, premier appareil monoplan à ailes basses cantilever et à structure métallique intégrale, produit par la Société aéronautique française (SAF) durant l'entre-deux-guerres. Le premier vol du prototype D500-01 a lieu le 18 juin 1938 et s'impose immédiatement par ses qualités de vol et sa vitesse. L'avion est techniquement bien conçu et ne fait l'objet d'aucune modification profonde; le pilote dispose d'une planche de bord complète, un inhalateur d'oxygène et un équipement radio. Il est mis en service au sein de l'Armée de l'air française en mars 1935 ; très vite lui succède le D.501 puis D.510, armés d'un canon Hispano-Suiza de 20mm dans l'axe de l'hélice et de deux mitrailleuses MAC de calibre 7,5 mm installées dans les ailes; ce dernier est mis en service en novembre 1936.

Au sein de l'Armée de l'air les D.510 sont affectés au GC II/1, suivi du GC I/1. Plus tard le GC II/1 transfère à l’Aéronautique navale 15 D.510 qui forment à Cuers l'escadrille AC3 le 1er décembre 1939. En complément les ERC (Escadrille Régionale de Chasse)composées de réservistes, sont créées à la mobilisation en août 1939. Les avions sont retirés progressivement de la première ligne à l'arrivée des Morane-Saulnier MS 406 et des Bloch 152 en 1939. Ils sont affectés dès lors à des unités de seconde ligne pour l’écolage et la protection des sites industriels. Ainsi à mesure des livraisons des nouveaux modèles d'avions, les D.510 sont affectés à l’instruction et servent aux jeunes recrues de transition avant leur avion d’arme. L'école principale d'Avord en est équipée et l'escadrille AC3 verse ses avions au cours de chasse à Saint-Raphaël après réception de Bloch 151 à la mi-avril 1940. Sur les 57 Dewoitine D.510 en service le 10 mai 1940, seule une trentaine sont présents dans les décomptes effectués par l'armée française après l'armistice. Les exemplaires saisis par l'armée allemande sont mis à la ferraille et les avions aux mains de l'armée française sont détruits. Le GC III/4, dernier utilisateur des D.510, est dissout le 25 août 1940. Un total de 120 D.510 a été construit par les sociétés Dewoitine et Lioré et Olivier; 30 exemplaires sont exportés dont 24 livrés à la République de Chine en 1938, 2 aux Forces républicaines espagnoles et 2 à la marine japonaise.

Avec la sortie récente chez Dora Wings d'un Dewoitine D.510 à l'échelle 1/32 aux couleurs japonaises, Cocktail Distribution vous propose sur cette base une version aux couleurs de l'Armée de l'air en série limitée exclusive. La planche de décalcomanies spécifique propose de réaliser l'avion du Capitaine Gabriel Pallier commandant le groupe GC I/1 regroupant les escadrilles SPA 31 & 48. Celui ci débute sa carrière de pilote en 1917 puis est affecté à la SPA 15 en 1918; durant l'entre deux guerres, il poursuit sa carrière au Levant puis de retour en France, il est affecté à l'école d'aviation d'Avord où il est promu capitaine en mars 1930. En 1931 il rejoint l'aéronautique d'Indochine à la tète de la 4e Escadrille d'Indochine. En octobre 1936 il prend le commandement du GC I/1 basé à Etampes qui fait mouvement à la déclaration de guerre. Le GC I/1, basé sur le terrain de Chantilly-Les aigles, fait partie de la Défense Aérienne du Territoire (DAT) chargée de la protection de la région parisienne. Equipé de Dewoitine 510, le GC I/1 occupa cette piste d’entrainement du PMU qui fut réquisitionné du 27 aout 1939 au 13 juin 1940 . Par ailleurs le kit est enrichi avec un jeu de pièces en impression numérique 3D et photodécoupe, reproduisant le collimateur OPL31, la mire de secours et le tube Pitot, équipements absents du kit d’origine. Une notice complémentaire est incluse pour le montage des pièces de détaillage, le camouflage et la décoration propres à la version Française.

Produits également achetés

30 autres produits dans la même catégorie

Close